Benzodiazépine : Différence entre versions

De Wikonsult
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
 
Ligne 7 : Ligne 7 :
 
* [http://www.has-sante.fr/portail/upload/docs/application/pdf/2015-03/bzd_insomnie_v2.pdf HAS insomnie]
 
* [http://www.has-sante.fr/portail/upload/docs/application/pdf/2015-03/bzd_insomnie_v2.pdf HAS insomnie]
 
* Protocoles de sevrage disponibles sur [https://deprescribing.org/fr/ressources-pour-les-patients-et-les-prestataires-de-soins-de-sante/deprescribing-algorithms/ Deprescribing.org Algorithmes]
 
* Protocoles de sevrage disponibles sur [https://deprescribing.org/fr/ressources-pour-les-patients-et-les-prestataires-de-soins-de-sante/deprescribing-algorithms/ Deprescribing.org Algorithmes]
* A priori ne pas prescrire lors de la première consultation
+
* '''A priori ne pas prescrire lors de la première consultation'''
 
* Ne pas "dépanner" de [[benzo]], [[codéine]], etc lors de consultations pour autres motifs; en particulier refuser la demande de toute fin de consultation, de "rajout" sur l'ordonnance..
 
* Ne pas "dépanner" de [[benzo]], [[codéine]], etc lors de consultations pour autres motifs; en particulier refuser la demande de toute fin de consultation, de "rajout" sur l'ordonnance..
 
* Proposer alors une consultation spécifique si anxiété, insomnie..
 
* Proposer alors une consultation spécifique si anxiété, insomnie..

Version actuelle datée du 30 juin 2020 à 10:31

Les benzodiazépines ou benzos sont principalement utilisés comme wp:fr:anxiolytiques, moins comme wp:fr:hypnotiques. Ils possèdent également trois autres effets : wp:fr:antiépileptiques, wp:fr:amnésiantes et wp:fr:myorelaxantes.

Leur dangerosité les a fait classer dans de nombreux pays dans la liste des wp:fr:stupéfiants. En effet, l'usage prolongé de benzodiazépines (en) (plus de quatre semaines pour les hypnotiques, jusqu'à trois mois voire plus pour les anxiolytiques et myorelaxants) est problématique en raison de l'apparition d'une wp:fr:accoutumance, d'une tolérance et d'une dépendance tant physique que psychique et d'un syndrome de sevrage à l'arrêt de la consommation avec le risque de l'apparition d'un phénomène de rebond.

Les benzodiazépines ne sont délivrées que sur prescription médicale. Pour la plupart, elles sont classées stupéfiants et font ainsi l'objet d'une surveillance particulière compte tenu de leur potentiel addictif. Certaines ont même été retirées du commerce du fait d'un potentiel d'abus important. L'expression « (en)Abus de benzodiazépines » couvre les utilisations non médicales du médicament, principalement la consommation de benzodiazépines à des fins récréatives[1],[2]. Les benzodiazépines sont un des médicaments sur ordonnance les plus utilisés à des fins récréatives.

Déprescription Déconsommation

  • HAS insomnie
  • Protocoles de sevrage disponibles sur Deprescribing.org Algorithmes
  • A priori ne pas prescrire lors de la première consultation
  • Ne pas "dépanner" de benzo, codéine, etc lors de consultations pour autres motifs; en particulier refuser la demande de toute fin de consultation, de "rajout" sur l'ordonnance..
  • Proposer alors une consultation spécifique si anxiété, insomnie..
  • Utiliser outil historique des remboursements pour évaluer situation ambiguë, imprécise.
  • Commencer par les mesures hygiéno diététiques, conseils, agendas,
  • Proposer TCC, techniques de relaxation avec praticiens ou en ligne
  • Ne pas initier une proposition médicamenteuse, en l'absence de demande explicite du patient.
  • Ne pas vouloir médicaliser les évènements de vie, deuil, séparation, épuisement, annonce grave,
  • Ne pas cumuler les outils : un arrêt de travail est un outil qui peut souvent suffire.
  • Ne pas banaliser un traitement médicamenteux non benzo : ex phytothérapie : il participe de la perception d'une prise en charge "médicamenteuse" de l'anxiété, insomnie..
  • Ne prescrivez pas de benzodiazépines à un patient sans ajouter à son plan de traitement des stratégies de cessation du médicament (sauf pour les patients ayant une indication justifiant un traitement à long terme).

https://choisiravecsoin.org/perspective/nouvelles-recommandations-choisir-avec-soin-pharmacien/

  • Cumul à proscrire

https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2015058/fr/quelle-place-pour-les-benzodiazepines-dans-l-insomnie

Eviter demi vies longues

  • Benzodiazépines à longue durée d'action, type BROMAZEPAM ou autre : DÉCONSEILLÉES
    • risque avec Age, chute, dépendance, troubles mémoire attention vigilance
    • déconseillé toutes personnes âgées
    • encore plus si problème respiratoire chronique
    • Conseil avis protocole sevrage
    • Baisser déjà 1_alterné 3/4; 3/4; puis 1/2; puis 1/4; puis espacer
  • Remplacer de toute façon par BZD plus courte durée d’action :
    • TEMAZEPAM = Normison : Arrêt commercialisation
    • LOPRAZOLAM : (Havlane) un demi le soir UN mois puis Arrêt

Voir

Notes et références

  1. (en) P. Tyrer et K. R. Silk (Treatment of Sedative-Hypnotic Dependence), Cambridge Textbook of Effective Treatments in Psychiatry, Cambridge University Press, , 1re éd. (ISBN 978-0-521-84228-0, lire en ligne), p. 402.
  2. (en) Griffiths, R. R.; Johnson, M. W., « Relative Abuse Liability of Hypnotic Drugs: A Conceptual Framework and Algorithm for Differentiating among Compounds », Journal of Clinical Psychiatry, vol. 66, no Suppl 9,‎ , p. 31–41 (PMID 16336040, lire en ligne [PDF])